Bienvenue sur le blog Hamac !

Ici, nous vous partageons nos réflexions pour le bien être des bébés et de la planète.
Pour suivre au quotidien notre actualité, retrouvez-nous sur notre page Facebook ! 

SICL : rencontre avec Célia et Thomas, des parents 100 % écolo

22 Avril 2020 | Par Equipe Hamac | Institutionnel

SICL : rencontre avec Célia et Thomas, des parents 100 % écolo
 
Célia et Thomas ont deux enfants et sont très impliqués dans la cause écologique. L'utilisation des couches lavables était donc évidente pour eux.

 

Bonjour Célia, bonjour Thomas, pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

Nous sommes Célia et Thomas, mariés depuis 2015 mais ensemble depuis 2005. Nous avons 35 ans et vivons à Paris avec nos deux enfants Louise (34 mois) et Côme (11 mois).

Célia : J’ai cofondé et je dirige une association interprofessionnelle qui s’appelle Réseau Vrac et qui a pour but de démocratiser la vente en vrac.

Thomas : Je suis développeur web à mon compte, je travaille pour différentes start-up.

Comment avez-vous connu les couches lavables Hamac ?

Nous avons connu les couches lavables Hamac en 2016 via des recherches sur Internet au moment où nous attendions notre premier enfant. Les nombreuses critiques positives lues sur la toile nous ont poussés à regarder cette marque de plus près. L’aspect pratique et le design des couches nous ont séduits : le fait de pouvoir séparer l’insert de la nacelle et les matériaux permettant un séchage rapide, le petit sac étanche pour stocker les couches avant machine semblait pratique. Enfin, la possibilité de pouvoir acheter un kit de test et les modes d'emploi et les vidéos sur le site internet nous ont convaincus.

Nos motivations premières sont l'écologie et la santé. Nous essayons de pratiquer un mode de vie zéro déchet depuis sept ans, aussi cela tombait sous le sens de pouvoir l’appliquer à nos enfants dès la naissance.

Quel est votre quotidien avec les couches lavables ?

Nous avons un stock d’une dizaine de couches complètes (nacelles + inserts) par taille et trois sacs à couches, ce qui permet de ne pas faire de machine quotidienne si l’on en a pas besoin pour le reste du linge. Nous insérons un voile jetable sur l’insert pour faciliter l’évacuation des grosses commissions que nous jettons dans les toilettes (mais jamais le voile qui lui se jette à la poubelle).

Nous mettons un petit coton lavable avec quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande ou tea-tree (là aussi nous n’utilisons pas de lingettes jetables pour le change) que nous plaçons dans le fond du sac à couche pour neutraliser les odeurs. Nous plaçons les couches sales dans le sac avec leur insert en ayant bien rabattu les scratchs sur eux-mêmes. Quand le sac à couches est plein nous le vidons dans la machine et nous lançons un rinçage pour évacuer toutes traces et odeurs avant d’y introduire le reste du linge à laver avec. Nous prenons soin de protéger le linge délicat dans un filet au cas où les scratchs venaient à se détacher pendant la lessive.

Quand notre bébé à le siège très irrité, nous mettons des couches jetables qui peuvent être utilisées avec de crèmes grasses pour un rétablissement plus rapide.

Nous partageons à 50/50 toutes les tâches qui concernent nos enfants donc le change en fait partie au même ratio.

L’utilisation des couches lavables a-t-elle un impact sur votre organisation ?

L’utilisation de couches lavables ne bouleverse pas trop notre quotidien car avoir un nouveau-né ou des enfants en bas âge nous a amenés à faire beaucoup plus de lessives qu’avant. Ce qui change par rapport à une couche jetable est pour nous de faire un rinçage avant et d’étendre un peu plus de linge ! L’utilisation de couches lavables est plus contraignante lors de déplacements dépassant les deux jours et où il n’y a pas de machine à laver.

Est-ce que les parents de votre entourage utilisent des changes lavables ?

A notre connaissance, les parents de notre entourage n’utilisent pas de couches lavables, mais il semblerait qu’une famille à la crèche de Côme le fasse chez elle.

Les couches lavables nous ont été refusées à la crèche donc nous utilisons les couches lavables chez nous uniquement. Cela n’était pas le cas pour Louise qui a été gardée en nounou jusqu’à ses 18 mois et qui a pu avoir les couches lavables tous les jours !

Quel est votre modèle Hamac préféré ?

Les couches Hamac que l'on a datent de 2017 et 2018 principalement car nous les avions achetées pour Louise et maintenant c’est Côme qui les porte. A cette époque il ne nous semblait pas que les modèles possédaient beaucoup de motifs. Nous avons donc à la maison des couleurs unies : nous aimons beaucoup la couche Nautilus en couche classique avec insert en microfibre.

Nous connaissons bien la collection bain Hamac puisque nous l’avons utilisée pour notre fille dès ses 6 mois ! Notre modèle bain fétiche : Marin Mousse.

Et comment se passe le confinement en couche lavable Hamac ?

Nous sommes tout le temps à la maison donc la gestion des couches lavables s’avère être une solution adéquat et ultra pratique puisque nous sommes entièrement autonomes et n’avons pas besoin de sortir pour acheter des couches. Nous faisons des machines tous les deux jours et comme à l’habitude les couches sales entrent dans notre cycle de lavage habituel avec les autres linges à laver 🙂 

Merci Célia et Thomas, à bientôt en couche Hamac ! 

 
crédits photo : Christophe Audebert

 

1 Commentaire

Par Aurélie , le 19/05/2020 à 00h17

Sayer j'ai reçu les couches lavables une joie et tellement facil à utiliser .
J'ai refait directement une commande plus conséquente car je suis très satisfaite de ces couches .


Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message

Ils parlent des couches lavables Hamac