Bienvenue sur le blog Hamac !

Ici, nous vous partageons nos réflexions pour le bien être des bébés et de la planète.
Pour suivre au quotidien notre actualité, retrouvez-nous sur notre page Facebook ! 

Payer ses surplus de déchets ?

25 Juin 2019 | Par Equipe Hamac | Au quotidien

Payer ses surplus de déchets ?

Vous n’êtes peut-être pas au courant mais une personne produit environ 1kg de déchets ménagers par jour. Pour limiter ce poids impressionnant et l’impact écologique qui en découle, la Belgique et d’autres pays d’Europe ont depuis quelques années instauré un ramassage des poubelles intelligent et payant.

Comment ça fonctionne ? 

Les belges payent une redevance incitative : le coût de gestion et de traitement des déchets est répercuté sur les citoyens afin de les inciter à en générer moins. Plus les habitants produisent de déchets, plus le prix des poubelles augmente. C’est le principe du pollueur-payeur.
Pour cela, certaines communes ajoutent au prix des sacs poubelles le coût de gestion de leurs poubelles, et d’autres se sont équipées de conteneurs à puces :  les habitants possèdent une carte à puce qu’ils scannent sur le conteneur. Leur poubelle est pesée automatiquement et débitée de leur compte. Plutôt facile ! 

La Belgique se place ainsi parmi les meilleurs recycleurs d’Europe et également en première place du recyclage des emballages industriels et ménagers. 89% de leurs déchets d’emballages ménagers sont recyclés ! Bravo à nos voisins 😉

Pour optimiser le recyclage et faciliter la tâche aux éboueurs, il existe plusieurs types de sacs segmentant les types de déchets. Il existe par exemple un sac pour les déchets de jardin, et un pour le compost. Et en plus, à Bruxelles, un camion récupère les produits chimiques pour en faire des biocarburants recyclés et retraités. Même l’huile de friture est collectée, pratique au pays de la frite ! 😉 🍟 

 

Qu’en est-il en France ?

Ce système existe déjà dans 147 communes mais n’est pas généralisé. Cependant, de nombreuses communes commencent à songer à se lancer dans le projet. Par exemple en Dordogne, la taxation des ordures ménagères pourrait être mise en place à partir de 2021. Les habitants devraient payer un abonnement et une taxe variable selon le volume de déchets présenté chaque mois. Si le système marche bien, en 2025 la Dordogne prévoit de réduire de moitié la quantité de déchets éliminés en enfouissement.

Une bonne nouvelle pour la planète ! 🌍

Et vous, pour ou contre la taxation des ordures ménagères ?

 

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message

Ils parlent des couches lavables Hamac