Bienvenue sur le blog Hamac !

Ici, nous vous partageons nos réflexions pour le bien être des bébés et de la planète.
Pour suivre au quotidien notre actualité, retrouvez-nous sur notre page Facebook ! 

Le témoignage de Gigi la lapine, ou les possibilités infinies des produits Hamac

03 Octobre 2018 | Par Julian (notre ancien stagiaire) | Ils ont testé Hamac

Le témoignage de Gigi la lapine, ou les possibilités infinies des produits Hamac

Bonjour Hamac !

Je vous écris pour vous parler de Gigi et d’une astuce récup’ pour vos absorbants.

Gigi, c’est ma lapine, elle a presque 1 an. Gigi, elle aime jouer à la balle, manger du fenouil et les fils électriques qui trainent sur son chemin.

Elle n'aime pas : la musique trop forte, qu’on lui souffle sur le museau et les déchets qu’on pourrait éviter. Alors, depuis quelques mois, on a remplacé la litière de Gigi par des absorbants Hamac.

 

Adios la litière en copeaux. C’était assez pratique et pas trop cher mais il y avait 2 gros inconvénients :
  •  Les copeaux deviennent vite humides et cela peut provoquer des maladies de peau aux lapins (type pododermatite)
  •  Les copeaux dégagent des composants chimiques (naturels) comme le phénol, connu pour être nocif pour de nombreux mammifères.

Preuve que Gigi est un mammifère

 

Alors, on a fait le tour des options disponibles : la litière agglomérante et la litière pour chats peuvent provoquer es occlusions intestinales, les litières de paille ou de maïs absorbent peu et moisissent vite et l’option papier journal a été mise de côté parce que certaines encres peuvent être toxiques. Restait la litière de chanvre, mais Gigi a du mal à se faire à l’idée qu’on cultive des plantes pour sa litière, là où on aurait pu cultiver du fenouil.

 

Depuis, voilà à quoi ressemble la cage de Gigi :

De l’extérieur, on ne voit qu’un tapis. C’est un « drybed » qui laisse passer l’urine en direction des absorbants Hamac qui se trouvent juste en dessous. Le drybed permet de conserver un environnement sec.

 

Et voilà ce qui se trouve sous le drybed :

               

 

Toutes les semaines, j’enlève le foin et les crottes de Gigi qui sont sur le drybed et je le mets à la machine avec les absorbants Hamac. C’est un peu plus long que jeter tout le contenu de la cage dans la poubelle, comme je faisais avec les copeaux. On y trouve notre compte, pour le bien-être de Gigi, parce que nous diminuons drastiquement nos déchets et que nous faisons des économies en n’achetant plus de consommables pour la litière.

 

J’espère que l’idée vous plaira et qu’elle pourra inspirer des utilisateurs.trices d’absorbants Hamac.

A bientôt !

Julian

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message

Ils parlent des couches lavables Hamac